wpe3.jpg (3029 octets)

Voir, écouter

Sur le petit écran ou sur les ondes Documents vidéo ou cinématographiques au lycée

Tous les conseils indiqués ci-dessous comportent une part de subjectivité. A vous d'y faire vos choix et de faire vos propres recherches par ailleurs.

wpe10.jpg (825 octets) Sur le petit écran ou sur les ondes

Quelques conseils pour ne pas téléviser idiot
Tout d'abord, n'hésitez pas à regarder et à écouter (raisonnablement) la télévision. Le langage employé par les journalistes peut   vous aider à utiliser et comprendre celui du professeur d'histoire - géographie (entre autre). Vous y trouverez souvent des émissions qui éclaireront ou complèteront les activités faites au lycée : ce n'est pas une raison pour les fuir !

Parmi d'autres, quelques "coups de cœur" et favoris :
D'une manière générale, efforcez-vous de regarder ou d'écouter quotidiennement les informations. Pour ceux qui ont le câble, vous pouvez profiter de la chaîne d'information en continu "Euronews" : l'actualité y est davantage économique, européenne et internationale.

Quelques émissions à recommander :
- "Arrêt sur images"
- Durée 55 min.- D. Schneidermann - La Cinquième - Dimanche 12h30 - Redif. Jeudi 10h. Pour plus de précision voir le site internet de "La Cinquième"
-
"Le dessous des cartes" - 10 min. - J.C. Victor - La Cinquième - Samedi 20h05 - Redif. Pour plus de précision voir le site internet de "La Cinquième"
-
Capital sur M6 le dimanche soir à 20h50, par quinzaine : des reportage très bien enlevés, rarement ennuyeux,   qui peuvent être intéressants selon les thèmes abordés.
- Palettes  - Une œuvre d'art décortiquée et replacée dans le contexte de son époque - Diffusion épisodique
- Paysages - Analyse spatiale d'un paysage représentatif des évolutions du territoire - Diffusion épisodique
- Thalassa - G. Pernoud - Le magazine de l'information sur le milieu maritime.
- Pour les passionnés d'histoire contemporaine, ne manquez pas
"Histoire parallèle" - 45 min. - Marc Ferro - Arte -  Samedi à  19h00. La télévision propose aussi diverses émissions historiques spécialisées. Par exemple "Les Mercredis de l'Histoire" sur Arte à 20h45, "Les dossiers de l'histoire"  (Fr3,  le mercredi).
- Divers documentaires et reportages, selon les sujets : La Case de l'oncle Doc. (Fr3 le lundi), Envoyé Spécial (Fr2 le jeudi), Faut pas rêver (Fr3, le vendredi), Grand format (Arte le vendredi) et Metropolis (Arte le samedi) etc.

Pour retrouver certaines de ces émissions sur l'Internet, obtenir des informations complémentaires, voir par exemple :
wpe1E.jpg (948 octets)   www.arte.fr/     -   www.lacinquieme.fr/   -   www.france3.fr/     -   www.euronews.net/fr/frindex.htm

...Mais après tout cela, faites bien attention à ne pas passer trop de temps devant le petit écran et ne
négligez surtout pas la lecture !

Les pièges du langage des journalistes ... et des professeurs parfois

Prendre la partie pour le tout (figure de rhétorique appelée synecdoque) :
- Le lieu pour la fonction : la Maison Blanche ; le Pentagone ; l'Elysée ; Matignon ; le quai d'Orsay ... Rechercher ce qu'ils désignent.

- la capitale pour l'Etat : Moscou, Ankara, Bruxelles (pour l'UE), Washington, ..

Comment l'information des journaux, radios et télévisions est-elle construite ?

Suivre régulièrement l'émission "Arrêt sur images" pour en savoir plus

wpe10.jpg (825 octets)  Documents vidéo ou cinématographiques au lycée

Voir aussi les travaux pédagogiques présentés sur le site d'un collègue, G. Langlois :
wpe1E.jpg (948 octets)   www.multimania.com/gautlang/pedagogie.htm

La série "Paysages" est actuellement en cours de diffusion sur Arte, tous les samedi soir à 20h15 et jusqu'au mois de juillet.

Voir leur présentation sur le site Internet :
wpe1E.jpg (948 octets)  www.arte-tv.com
ou sur celui de l'INA : 
wpe1E.jpg (948 octets)   www.ina.fr


wpe17.jpg (854 octets)  Fos sur mer (série "Paysages" - Arte)

Localisation d'après manuel Magnard p. 260

Questions d'accompagnement :
1 - Quels avaient été les facteurs de localisation du pôle industriel de Fos ?

- La volonté des pouvoirs publics (La Ve République sous De Gaulle - projets de prestige national) : concurrencer Rotterdam au Sud de l'Europe. Désengorger le port de Marseille dont l'extension se fait en direction de l'ouest. De grands espaces : zones humides et plaine de la Crau.
- Début du projet : 1961 - Début des travaux : 1965 - Inauguration (Couve de Murville) : 1968

2 - Sur quelles principales activités reposait-il ?

Sidérurgie "sur l'eau" (Sollac), pétrochimie essentiellement. Les activités portuaires associées (aménagements de darses) pour l'arrivée des matières premières (terminaux minéraliers et pétroliers).

3 - Quelles principales transformations du paysage, de l'environnement et de la société locale cette implantation a-t-elle induit ? Expliquez les expressions du commentaire off : "habits trop grands", ... , "paysage inachevé".

Sur 20.000 ha de prévus dans le projet initial, 2500 réellement occupés. Le site emploi 8000 personnes. La commune de Fos est passée de 2500 habitants en 1965 ) 12600 en 1992. Le paysage traditionnel fut bouleversé : disparition des "cabanons" ; village perché de Fos perdu au milieu des lotissements ; aménagements de nouvelles infrastructures de transport.
Conséquences sociales : arrivée massive de populations nouvelles (travail sur le chantier puis sur le site) transformant les rapports sociaux traditionnels ; nouveaux modes de vie, disparition des anciens, etc.

4 - Par quoi le relatif échec, les difficultés  du projet s'expliquent-ils ?

- Un projet à contre-temps : inauguration à la veille de la crise pétrolière, fin des "trente glorieuses".
- Dans la sidérurgie : baisse de la demande, hausse de la concurrence (asiatique et autre).

5 - Recherche complémentaire : les grands projets d'aménagement du territoire des années 60 et 70 (cf. manuel)

- Création de la DATAR : l'Etat s'implique davantage dans l'aménagement du territoire
- Aménagements urbains de type ZUP. Création des premiers grands parcs naturels.
- Les autres grands aménagements portuaires des années 60 et 70 : Le Havre - Antifer, St Nazaire - Montoire, Dunkerque.

wpe17.jpg (854 octets)  Carchuna (Paysages)

Localisation d'après le manuel (entre Malaga et Almeria)

Compte-rendu thématique
1) Aménagement de la plaine littorale : étapes, acteurs
- Ouverture progressive des frontières et modernisation, dès les années 50 (sous le franquisme) : émigration (commencée pendant la guerre civile. 2 millions en 40 ans pour l'ensemble de l'Espagne en direction du reste de l'Europe), désertification des villages de la S. Nevada.
- Au début des années 70, engagement de l'Etat dans un plan de colonisation des plaines littorales non mises en valeur : assainissements, approvisionnements en eau (barrages, canaux), irrigation de 800 ha, distribution de lots d'1 ha.
- Détournement des flux migratoires externes au profit de la zone littorale auparavant quasi déserte (zone de chasse). Les paysans de la sierra s'investissent dans l'installation des serres (invernaderos).
- Adhésion de l'Espagne à la CEE : ouverture du marché.

2) L'évolution du paysage traduit l'évolution du système de production
- Le cadre : plaine littorale entre Sierra Nevada et Méditerranée, encadrée de deux promontoires rocheux ; précipitations annuelles de l'ordre de 300 mm. Il y a 25 ans : un "milieu stérile" !
- Artificialisation rapide du milieu : irrigation (citernes, rigole de captage), terrassements, arasements des contreforts de la sierra, apport de sol artificiel
- Aménagement des invernaderos enserrant le village ; géométrisation du paysage.
- Pression touristique : villages, équipements balnéaires.

3) Les logiques économiques
- Productions d'avant-saison et contre-saison (maraîchage, fruits) destinées au marché européen en profitant de cours élevés. Fortes productivités
- Organisation de la filière : vente aux enchères des productions (subasta, sorte de marché au cadran) ; rôle des intermédiaires ; un groupement coopératif des producteurs pour assurer la commercialisation sans passer par les intermédiaires exportateurs.
- Les productions sous serre en Espagne : 3% du territoire, 25% du produit agricole.

- Les fragilités, vulnérabilités du système de production :
concurrence des  activités touristiques ; concurrence des  productions d'Afrique du Nord (Maroc) ; l'instabilité des cours.
- Contrastes et différences avec la plaine voisine de Motril : une occupation ancienne qui a interdit une évolution semblable.
Des structures agraires fondées sur l'existence d'une classe de latifundiaires (grands propriétaires terriens) : maintien d'un paysage et de productions traditionnels (amandiers, oliviers ... )

Note - Ce travail peut être complété par la compréhension des événements récents (février 2000) qui ont opposé les travailleurs marocains et les populations locales en Andalousie (à El Ejido).

Documentation complémentaire sur l'agriculture en Andalousie et les "invernaderos" :

- de la part de nos collègues d'espagnol dans l'académie de Nantes :
wpe1E.jpg (948 octets)   www.ac-nantes.fr/peda/disc/lv/espagnol/pornic/agricult/agric.htm
- sur le site de l'INRA
wpe1E.jpg (948 octets)   www.inra.fr/Internet/Produits/dpenv/provac28.htm


wpeC.jpg (1230 octets)   Interprétation graphique du paysage (d'après travaux d'élèves)

Dernière mise à jour : 25 septembre 2000

Page conçue et réalisée par S. Tabarly - Le Guevel, professeur d'Histoire-Géographie à Rennes http://perso.wanadoo.fr/stabarly/   -  mail : prof.hg@caramail.com