wpe3.jpg (3029 octets)

Agriculture et environnement dans l'espace de l'Union Européenne

Étude du thème - Réalisation d'un croquis de synthèse.

 

wpeC.gif (1062 octets)

Travail préparatoire et réalisations : fiche d'activité et de suivi

En italiques : les réalisations demandées

1 – Ressources et méthodologie

1.1 – Revoir le cours sur la production agricole française et la PAC

1.2 - Rappels méthodologiques :
- revoir les pages du manuel de géographie : pp. 94-95 ; 97-98 et 143
- travaux comparables consultables en pages Web : exemple de cartographies et croquis sur l'espace industriel de l’Italie.

1.3 – Des ressources cartographiques
- dans le manuel pp. 35 et cartes annexes (fin du manuel)
- des atlas : pour les principaux caractères du milieu et les spécialisations agricoles à l'échelle européenne.

2 - Conception et analyse de cartes thématiques

2.1 - Exploitation du logiciel Wincarto et productions cartographiques

> Revoir les méthodes de discrétisation : revoir les activités cartographiques déjà réalisées et consulter cette page
> Sélection de séries de données sur l’U.E.. : Quelles sont les séries de données les plus pertinentes ? Comment les discrétiser pour les rendre les plus signifiantes ?
> Production de cartes thématiques (revoir méthodes).
- Pour les sauvegarder, procédure d’exportation vers l’unité U : - procédure : > fichier > exporter la carte > chemin d’exportation (emplacement de sauvegarde) par la boîte de dialogue de droite > sélection du format de fichier par la boîte de dialogue en bas à gauche (prendre le format GIF) > donner un nom au fichier (8 caractères maximum en terminant par les initiales du nom), par exemple AgrBioNR - le sauvegarder dans l’unité U : TEMP sur IDF1 U :/1es2
- Contrainte de réalisation : produire au minimum trois cartes utilisant les techniques de discrétisation suivantes : en classes d'effectifs égaux (quantiles) ; en classes d'égale étendue ; selon seuils observés


Inventaire et présentation des cartes thématiques réalisées (à reproduire sur la feuille de TP) :

Nom de fichier
Nom de la série utilisée et mode de discrétisation
Intérêts et limites de cette cartographie par rapport au sujet
     
     

wpeC.gif (1062 octets)


La banque de cartes thématiques ainsi produite sera disponible et consultable par tous : voir sous unité V dans le dossier commun à la classe, le dossier appelé : "Wincarto-Agriculture-Environnement"

2.2 – Exploitation de cartographies (dossier documentaire en version papier)

a) Issues de la collection “Statistiques en bref ” du site statistique Eurostat de l’U.E. consultable en ligne à l’url : http://europa.eu.int/comm/eurostat/Public/datashop/print-catalogue/FR?catalogue=Eurostat
ou accès par la page de plan du site :
http://europa.eu.int/comm/eurostat/Public/datashop/print-catalogue/FR?catalogue=Eurostat&service=site_map

> Fiches utilisées : Les bilans d’azote en agriculture - Ressources, prélèvements et utilisations de l’eau dans les pays européens - Forêts et environnement
> Cartes : - Intensité d’utilisation de l’eau (prélèvements / aux ressources) - Excédents d’azote (Kg/ha) en 1997 - Apports d’azote (Kg/ha) par rapport aux effluents d’élevage

b) Sur le site Intercarto : Le total des cas d'ESB en Europe de 1989 à début 2000 (d'après les statistiques du Ministère de l'agriculture. Accès au site Intercarto : www.intercarto.com/html/cartotheque.htm

3 – Réalisation du corquis de synthèse. Principales consignes et démarche :


- Discussion collective en classe sur les contenus envisageables pour ce croquis de synthèse. Plusieurs approches, points de vue sont possibles et il ne s’agit pas d’aboutir à une cartographie unique, standard.
- Le croquis doit être accompagné d’une légende, clairement présentée et hiérarchisée, sur une page indépendante de la carte.
- Il ne faut pas hésiter à sélectionner les éléments pertinents pour le sujet et à éliminer les autres. La réussite d'un croquis de ce type repose beaucoup sur les capacités de sélection d'informations pertinentes.
- Un court texte expliquera et justifiera les choix que vous aurez faits.

Réalisations cartographiques

Cartographies thématiques réalisées avec Wincarto - Une sélection des productions des élèves

Superficie des terres en agriculture biologique ( Seuils observés)



Superficie des terres en agriculture biologique (Figurés ponctuels)



Carte mixte : Superficie des terres en agriculture biologique et production végétale finale


Carte mixte : Superficie protégée et consommation d'engrais à l'hectare


Production animale finale (quantiles)


Part de l'agriculture dans le PIB (1997) - NUTS 1 (seuils observés)



Part de l'agriculture dans le PIB en 1997 - NUTS 1 - Quantiles


Part de l'agriculture dans l'emploi total (1998) - Quantiles


Part de l'agriculture dans l'emploi total (1998) - Seuils observés

wpeC.gif (1062 octets)

Croquis de synthèse : exemples


   

Cartographie proposée par Claire LG


Cartographie proposée par Ludivine L.


Cartographie réalisée par Marie S.

Quelques exemples de commentaires (partiels ou en intégralité) :

1) Tout d'abord, j'ai utilisé la production animale finale (avec des aplats de couleurs chaudes) pour la comparer avec la localisation de cas d'ESB et la localisation de l'excédent d'azote le plus important. En effet, si l'on regarde où se situe le plus de production animale finale (c'est à dire en Irlande, Belgique, Pays-Bas, France et Allemagne) c'est à cet endroit que l'ESB et l'excédent d'azote sont les plus présents. On pourrait en conclure que la production animale provoque une forte pollution.
J'ai aussi introduit sur ma carte les terres ayant la plus grande superficie en agriculture biologique. Cela me permet de montrer que c'est dans ces zones que l'on utilise le moins d'engrais. J'ai utilisé des figurés ponctuels pour la consommation d'engrais pour faire ressortir les informations les plus importantes. Et j'ai introduit des encadrements et des contours pour ne pas trop charger la carte. (Marie S.)

2) Les atteintes à l'environnement varient en fonction des agricultures pratiquées dans les pays de l'Union Européenne. Dans les pays à forte production animale (cernes de couleur), les apports de nitrates consécutifs aux rejets des élevages (hachures : voir plus particulièrement la Bretagne), introduisent un excédent d'azote dans les écosystèmes aquatiques et réduisent la qualité de l'eau.
Cette atteinte à l'environnement est également constatée dans les pays dont les terres sont surchargées d'engrais (figurés ponctuels carrés). Ce type de pollution est réduit lorsque les pays possèdent une faible production animale ou pratiquent l'agriculture biologique sur des superficies de terre importantes. Avec l'agriculture biologique la consommation d'engrais est faible. (Claire LG)

3) Pour répondre à la fois à la question de l'agriculture et à celle de l'environnement puis essayer d'établir une corrélation entre ces thèmes, mon premier choix a été d'utiliser les informations sur la production animale finale puisquel'élevage est parfois pratiqué de manière très productiviste. La production animale pose un problème d'environnement particulier : les apports d'azote consécutifs aux rejets des élevages. Pour cette donnée, les cernes permettent de cibler les régions particulièrement touchées (j'ai choisi de décrire les zones à forte concentration). Pour évoquer d'éventuelles mesures écologiques, j'ai utilisé deux types d'informations : d'une part la superficie des terres en agriculture biologique par rapport à la surface agricole totale que j'ai représentée à l'aide de hachures pour localiser les pays dans lesquels la donnée est la plus importante. Et des figurés ponctuels (carrés) représentent la part des aires protégées, significatives du niveau de prise en compte de la protection de l'environnement. (Kaéna H. - carte non reproduite ci-dessus).

4) Le productivisme à outrance pousse les agriculteurs à utiliser des nitrates comme engrais qui viennent d'ailleurs s'ajouter aux rejets des élevages hors-sols. On peut remarquer qu'une partie des pays qui ont fondé l'Europe des 15 et, par conséquent, appliqué la PAC, ont une production animale élevée.

Ces différents facteurs ainsi cartographiés ont pour conséquence la pollution des nappres phréatiques par les nitrates, les pesticides : c'est pour cette raison que la réforme de l'agenda 2000 encourage les agriculteurs à diminuer leur consommation d'engrais, extrêmement néfaste pour l'environnement. (Laura L., carte non reproduite)

5) La carte fait apparaître (hachures) la production animale finale qui témoigne d'un élevage intensif (Allemagne, France, Grande Bretagne). Il en résulte des déchets (lisier pour les porcs par exemple) qu'on ne peut stocker : d'où des épandages très chargés de nitrates (zones cernées pour faire apparaître les excédents d'azote) qui polluent le sol et les nappres phréatiques. Il faut y ajouter une importante consommation d'engrais pour les productions végétales (figurés ponctuels carrés). Afin d'éviter l'extrême pollution, certains ont recours à l'agriculture biologique (aplats de couleur) (Lisa O., carte non reproduite)


wpeC.gif (1062 octets)

wpe3.jpg (3029 octets)

Dernière mise à jour : 2-06-2001

Page conçue et réalisée par S. Tabarly, professeur d'Histoire-Géographie à Rennes http://perso.wanadoo.fr/stabarly/  
mail : prof.hg@caramail.com